Emballages & déchets

Lecture Pause
Sacs jaunes
Les emballages ménagers recyclables, hors verre, peuvent être déposés dans des sacs jaunes pour ceux dont la collecte à la porte a été mise en place.
Compostage
Les ordures organiques (déchets de cousine et de jardins) peuvent être compostées dans des bacs prévus à cet effet
Les points d'apport volontaire
Les emballages ménagers recyclables doivent être déposés dans les points d'apport volontaire si vous ne disposez pas de collecte à la porte.
S’alimenter responsable, c'est aussi éviter les emballages, le gaspillage, et penser au recyclage des déchets

Le saviez-vous ?

Contrairement aux idées reçues, "Le Point vert" ne signifie pas que l'emballage est forcement recyclable.

Pour faciliter le tri des emballages, l'entreprise Eco-Emballages a mis en place un nouvel étiquetage.

Cet étiquetage n'est pas obligatoire et peut être librement ajusté, mais il permet d'indiquer les consignes de tri et éviter ainsi les erreurs.

S’alimenter responsable, ce n’est pas seulement faire attention lors de l’achat de ses produits alimentaires, c’est aussi savoir optimisé sa cuisine, éviter les gaspillages, et se préoccuper du recyclage ou de l’utilisation des déchets.

Éviter les gaspillages

caddie3D’après une étude de l’Ademe de 2010 (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), chaque français gaspille chaque année 20 kilos de denrées alimentaires, 13 kilos pour les restes de repas et les fruits et légumes abîmés, et 7 kilos d’aliments encore emballés.

Si les modifications de nos modes de vie, la recherche du risque zéro, ou la moindre importance accordée par la société à la nourriture expliquent en partie cette attitude, des causes plus simples liées à notre comportement de tous les jours pourraient être facilement supprimées, par exemple :

  • la confusion entre la date limite de consommation et la date limite d’utilisation optimale ;
  • de mauvaises habitudes de conservation des aliments frais qui entrainent une détérioration rapide des fruits et légumes ;
  • l’achat d’une quantité de produits supérieure à ses besoins, souvent entrainé par des offres promotionnelles alléchantes ;
  • ou tout simplement (qui ne l’a jamais vécu ?), une mauvaise gestion des proportions en cuisine.

Des gestes simples peuvent donc limiter efficacement nos gaspillages :

  • établir une liste de ses courses, s’y maintenir et ne pas céder aux tentations des offres commerciales qui, finalement, incitent à des achats superflus et augmentent ainsi le coût du « panier », ce qui ne se fait pas en vente directe ;
  • mieux gérer son réfrigérateur en plaçant les aliments à leur juste place en respectant les zones plus ou moins froides de celui-ci ;
  • placer les légumes soit dans le bac à légumes du réfrigérateur, soit dans un endroit frais et sombre ;
Illustration de comment bien ranger son réfrigérateur. En haut, c'est la zone la plus froide, on place ici la viande, le poisson ou le lait cru. En dessous, c'est une zone intermédiaire où se place les restes alimentaires emballés et les pâtisseries. Sur le troisième rayon se placent les produits laitiers dans une température comprise entre 4 et 7 degrés. La zone la plus basse, souvent compartimentée, est dédiée à la conservation des légumes entre 6 et 8 degrés. La porte du frigo a quant à elle deux zones. La zone haute pour le beurre et les oeufs et la zone basse pour les boissons.

Chaque réfrigérateur à son propre mode d’emploi.
Vérifiez, sur votre notice, quelles sont les zones les plus froides de votre modèle.

  • bien emballer les restes pour éviter qu’ils ne se dégradent, et apprendre à les cuisiner ;
  • respecter les doses par personne pour éviter ces restes ;
  • et, bien sûr, composter nos déchets organiques pour le plus grand bien de nos jardins ou de nos jardinières.

Et toujours faire attention aux emballages

Les emballages alimentaires représentent une bonne part de nos déchets ménagers. Aussi faut-il prendre soin de les éviter au maximum, de choisir ceux dont la fabrication est la plus neutre pour notre environnement (une brique alimentaire d’un litre rejette 83 grammes de CO2 contre 143 pour une bouteille plastique).

Quelques conseils de bons sens :

  • privilégier les aliments en vrac, ils permettent de limiter les emballages ;
  • n’acheter que le nécessaire ;
  • éviter les portions individuelles ou les lots et leurs suremballages souvent pléthoriques ;
  • faire attention aux logos qui indiquent si le matériau d’un emballage est recyclable ou biodégradable, par exemple le cercle de Moebius en triangle vert ;
  • et, naturellement, bien veiller au recyclage des emballages en les triant suivant des directives de votre déchetterie.

Savoir trier ses déchets

En fonction du lieu où l’on habite le tri des déchets est différent. Vous disposez de points d’apports volontaires ou de collecte de certains déchets à la porte de votre domicile. Il est important de suivre les recommandations de votre communauté de communes. Une grande partie de nos déchets sont recyclables, renseignez-vous et suivez le guide de votre intercommunalité.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le saviez-vous ?

Contrairement aux idées reçues, "Le Point vert" ne signifie pas que l'emballage est forcement recyclable.

Pour faciliter le tri des emballages, l'entreprise Eco-Emballages a mis en place un nouvel étiquetage.

Cet étiquetage n'est pas obligatoire et peut être librement ajusté, mais il permet d'indiquer les consignes de tri et éviter ainsi les erreurs.